Deprecated: sha1(): Passing null to parameter #1 ($string) of type string is deprecated in /home/ffbcaxhv/konde/index.php on line 55
forces-vivesgn (1)

Guinée : Les forces vives appellent à combattre la “dictature rampante”…

CONAKRY -Les Forces Vives de Guinée (FVG) ont attiré ce jeudi 25 janvier 2024, l’attention de l’opinion nationale et internationale sur les manœuvres du CNRD qui portent, selon elles [forces vives], gravement atteinte au droit des citoyens de choisir librement les dirigeants de leurs collectivités.

Cette vaste coalition hétéroclite qui rassemble des partis politiques et des organisations de la société civile appelle les guinéens à se mobiliser pour combattre “la dictature rampante”.

 

En effet, selon les forces vives, les décisions de la junte d’installer des Délégations spéciales, en lieu et place des Conseils communaux démocratiquement élus, dans toutes les communes, et de faire nommer tous les Chefs de districts et de quartiers par les gouverneurs, violent le Code des collectivités locales.

 

“Ces décisions inopportunes, les élections locales étant prévues cette année, procèdent de la volonté de la junte de se substituer aux citoyens pour administrer directement les collectivités en violation des règles et principes de la décentralisation consacrés par nos textes de lois”, dénoncent les forces vives.

Les leaders de ce bloc relèvent que le Code des collectivités locales dispose en effet en son article 100 que le Conseil communal ne peut être dissous qu’en vertu de l’article 80 de la même loi. Or, cet article 80 est clair :< Le Conseil l’une collectivité locale dont le tiers au moins des membres ont été reconnus coupables par le Tribunal de première instance d’avoir commis des crimes ou délits peut être dissout sur proposition du Ministre en charge des collectivités locales. La dissolution est prononcée par Décret du Président de la République…”

Les Forces Vives de Guinée dénoncent et condamnent énergiquement “ces manœuvres illégales” qui violent une loi organique de la République et qui portent gravement atteinte aux droits des élus locaux et des citoyens Guinéens.

 

“Une infamie de plus après celles du musèlement des libertés d’expression et d’interdiction de manifester”, selon les forces vives qui ajoutent que la junte doit comprendre que le temps de l’autoritarisme est un temps du passé que les Guinéens n’accepteront plus de revivre.

 

Les Forces Vives de Guinée invitent tous les citoyens épris de démocratie et de justice de se “mobiliser pour combattre avec la plus grande fermeté la dictature rampante qui est entrain de confisquer systématiquement nos droits et libertés et de remettre en cause les acquis démocratiques de notre peuple”.

Source: Africaguinee.com


Commentaire Comme:

Commentaire (0)